Blindé de transport M113 Armored Personnel Carrier

Le M113 est un véhicule de transport blindé chenillé conçu à la fin des années cinquantes, destiné à former l'ossature des unités mécanisées américaines. Il est employé pour la première fois au combat par l'armée sud-vietnamienne en avril 1963. Au cours de la Guerre du Vietnam, il représente le véhicule blindé de l'US Army numériquement le plus utilisé. Désigné officiellement Armored Personnel Carrier (APC) ou Armored Cavalry Assault Vehicule (ACAV) par les troupes américaines qui l'emploient, il est surnommé "Dragon Vert" par les Sud-Vietnamiens. Il est particulièrement adapté pour progresser à travers la masse de végétation de la jungle, attaquer ou harceler les camps du Vietcong.



Présentation générale.

L'APC/ACAV introduit l'aluminium comme nouveau matériaux de blindage. Celui-ci est sufisemment épais pour protéger l'équipage et les soldats qu'il transporte contre les tirs d'armes automatiques légères, comme l'AK-47. Mais il souffre de deux inconvénients majeurs: il n'est pas transportable par air, avec les moyens aériens de cette époque, et relativement non-amphibie.

Au sein de l'US Army, l'APC/ACAV a été largement remplacé par la famille des M2/M3 Bradley dans les formations d'active, mais un nombre encore important de cette machine demeure en service dans les unités de soutien et de logistique, par exemples dans les rôles d'ambulance blindée, de transport de mortier, de poste de commandement mobile, de véhicule du génie, etc. Actuellement, les divisions d'infanterie mécanisées américaines emploient environ 6000 M113 et variantes dérivées, qui servent aux côtés de 4000 Bradley.

La polyvalence du M113 a engendré l'adaptation d'un grand nombre de variantes, servant dans le monde entier. Aujourd'hui, on estime que plus de 80000 M113, toutes versions confondues, sont encore utilisés par plus de cinquante pays, ce qui fait de lui l'un des véhicules militaires les plus prolifiques de tous les temps. La série télévisée "Top Ten" diffusée par la chaîne documentaire Military Channel a désigné le M113 comme le blindé de transport d'infanterie le plus déterminant dans l'histoire militaire américaine. Les plans de l'US Army prévoient le remplacement de toutes les versions encore utilisées d'ici 2018, et cherche actuellement à lui trouver un successeur, avec le programme de développement du Ground Combat Vehicle (GCV) Infantry Fighting Vehicle.


Historique du développement.

1° Les origines.

Le M113 est développé par Food Machinery Corp. (FMC) (1), qui a déjà produit les M59 et M75 Armored Personnel Carrier. La caisse du M113 a une très fort ressemblance avec les deux précédents modèles. Le M75 est jugé trop lourd et trop cher à produire pour être produit en grande série et être efficace, en outre il n'est pas amphibie ni transportable par les airs. Le M59, plus léger, corrige ces inconvénients, mais est trop faiblement blindé, et son avenir incertain en raison des efforts consentis pour réduire le coût de fabrication.

Photo ci-dessous: le M75 (ici exposé au Musée de l'Armée de Bruxelles), un des prédécesseurs du M113, est jugé trop cher à fabriquer et trop lourd. De fait, sa production s'arrête après le 1729ème exemplaire, et il ne sert à l'étranger qu'au sein de l'Armée belge. Son remplaçant, le M59, est plus léger, moins cher à construire et amphibie, mais insuffisemment protégé par son blindage.


Les militaires américains, cherchant un véhicule combinant les meilleures caractéristiques des deux modèles APC. A la fin des années cinquantes, la firme Kaiser Aluminium and Chemical Co. développe un type d'alliage plus approprié pour l'Airborne Armored Multi-Purpose Vehicle Family (AAM-PVF). Le choix judicieux de ce matériaux permet de produire un véhicule réunissant le blindage du M75, avec le poids moindre et la mobilité du M59.

FMC répond à l'appel d'offre avec deux propositions, le premier (T113) avec une épaisseur de blindage moindre que le second (T117). Le projet T113 aboutit bientôt à la réalisation du prototype M113, et c'est cette version qui est finalement sélectionnée.

Un modèle légèrement modifié et amélioré, le T113E1, est adopté par l'US Army en 1960 sous la désignation M113, équipé d'un moteur essence. Un prototype à moteur diésel, le T113E2, entre en production en 1964, et redésigné M113A1. Ce dernier supplante et remplace rapidement le M113 d'origine.

Le M113 est conçu en tant que véhicule léger chenillé pouvant être transporter et largé par air par les gros porteurs de cette époque, le C-130 Hercules et le C-141 StarLifter. Le concept d'origine est de développer exclusivement un véhicule de transport amenant l'infanterie jusqu'au champ de bataille, avec une sécurité relative. Entrant en service au sein de l'US Army en 1960, le M113 Armored Personnel Carrier a un équipage de deux personnes, un conducteur et un commandant de bord, et transporte 11 fantassins à l'intérieur du véhicule. Son armement défensif consiste en une mitrailleuse Browning M2 de 12.7mm montée sur affût et servie par le commandant de bord.

Photo ci-dessous: une section d'infanterie de l'US Army est déployée depuis un M113 APC pendant un exercice d'entrainement. 17 septembre 1985.


Le 30 mars 1962, un premier groupe de 32 M113 arrive en Asie du Sud-Est, et est partagé équitablement entre deux compagnies mécanisées de l'Armée Sud-Vietnamienne (ARVN). Le 11 juin 1962, ces deux compagnies participent pour la première fois au combat, c'est le baptême du feu du M113. Pendant la bataille d'Ap Bac, en janvier 1963, 14 des 32 servants de mitrailleuse des M113 sont tués au combat, ce qui nécessite par la suite des modifications opérationnelles pour agmenter leur chance de survie. Bientôt, des systèmes originaux tels que des plaques de blindage metallique sont montés sur les 32 M113 sud-vietnamiens, non seulement pour la mitrailleuse mais également sur les parois du chassis, ce qui lui assure par conséquent une meilleure protection.

Ce bouclier metallique, improvisé en opération, est standardisé sur la variante Armored Cavalry Assault Vehicle (ACAV) du M113, et équipe bientôt toutes les unités mécanisées de l'ARVN au combat. En outre, l'Armée Sud-Vietnamienne modifie ses M113 pour les convertir en "char léger" amphibie, dans un rôle totalement étranger du cahier des charge d'origine émit par l'US Army. Cette adaptation est ensuite adopté sur les M113 ACAV des troupes américaines qui débarquent massivement au Sud-Vietnam, au cours du second semestre de 1965. Dans ces missions, les M113 américains et sud-vietnamiens continueront à combattre jusqu'à la fin des hostilités, en avril 1975.

Photo ci-dessous: au Vietnam, l'infanterie américaine se déploie au combat, à l'abri derrière deux M113 de couverture.


L'US Army, après avoir critiqué et dénigré les Sud-Vietnamiens sur leur doctrine d'emploi personnelle du M113, adoptent finalement le même système sur leurs propres véhicules. Cette standardisation de l'ACAV incluent une tourelle circulaire et un bouclier métallique pour la mitrailleuse lourde M2 de 12.7mm, servie par le commandant de bord, l'ajout de deux mitrailleuses M60 de 7.62mm, également avec boucliers, pouvant couvrir les angles arrières gauche et droite du M113, ainsi que des plaques de blindage protégeant les parties très vulnérables comme le plancher (contre les mines) et la partie arrière, avec la porte basculante. Ces adaptations transforment le M113 en un véritable véhicule de combat, mais il souffre toujours d'un blindage trop léger, destiné à un rôle que personne n'avait imaginé dans la conception d'origine.

Afin d'améliorer l'efficacité au combat des troupes embarquées, un certain nombre d'expériences sont menées pendant les années soixantes, sous la désignation de Projet Mechanized Infantry Combat Vehicle, 1965 (MICV-65), dans l'espoir de développer ensuite un véritable "Véhicule de Combat d'Infanterie", plutôt qu'un "Transport de Troupes Blindé" APC. Pacific Car and Foundry introduit le XM701 avec blindage metallique, mais ce prototype se révèle trop lent et trop lourd pour être transporter par avions C-141 StarLifter. FMC développe de son côté le XM734, largement inspiré du M113, mais avec un réaménagement des sièges à l'intérieur du compartiment arrière. Quatre lucarnes d'observation sont aménagés de chaque côté, pouvant servir de poste de tir aux fantassins d'accompagnement. Bien que les projets XM701 et XM7034 sont abandonnés, FMC poursuit le développement du concept MICV avec le XM765 Advanced Infantry Fighting Vehicle (AIFV). L'AIFV est par la suite proposé à l'exportation et acheté par des clients étrangers comme les Pays-Bas, la Belgique et les Philippines.

Photo ci-dessous: YPR-765, inspiré du XM765 AIFV, de l'armée néerlandaise, Province d'Uruzgan, Afghanistan, 19 août 2008. C'est un des ultimes dérivés du M113A1, combiné avec une tourelle équipée d'un canon KBA-B02 de 25mm.



2° Modifications.

Des versions améliorées du M113 ACAV du Vietnam sont actuellement déployées en Irak depuis 2003. Le bouclier circulaire de la mitrailleuse lourde .50 a été légèrement modifié, et les deux postes de tir M60 de 7.62mm démontés. La plupart de ces véhicules modifiés ont été utilisés pour l'escorte des convois alliés.

Le M113 est faiblement blindé, mais des plaques metalliques additionnelles sont montées pour accroître la résistance aux tirs d'armes automatiques. Du blindage "réactif" et des "cages de blindage" peuvent également être installés pour se protéger contre les roquettes antichars de type RPG.

Photo ci-dessous: Slat Armor, ou "Cages de blindage", installées sur un M113 APC, FOB Kalsu, Irak, 19 mars 2007. Les soldats appartiennent à la Compagnie C, 3ème Bataillon, 509ème Régiment, 4ème Brigade de Combat, 25ème Division d'infanterie.


Des boucliers blindés transparants (Transparent Armor Gun shield, TAGS), à l'instar de ceux installés sur la tourelle du M1 Abrams, ont également été développés sur les M113 ACAV par un armurier en Irak. Des bandes de chenilles sont installés sur les M113 canadiens et d'autres pays pour réduire le niveau sonore et les dommages occasionnées aux routes pavées.

La plupart des M113 encore en service dans l'US Army ont été mis à la norme M113A3. Aux Etats-Unis, le M113 a été également sélectionné pour remplacer le M551 Sheridan. "Maquillés" en BMP ou en T-80, ils servent dans les exercices à l'US Army's National Training Center (NTC) de Fort Irwin, en Californie, pour simuler le matériel de combat russe.

Photo ci-dessous: M113 APC de l'US Air Force stationné à Robins AFB, Géorgie, et assigné au 886th Expeditionary Security Forces Squadron. Camp Bucca, Irak, 10 février 2008.



(1) En janvier 1994, FMC transfère la chaîne de production du M113 vers une nouvelle filiale, United Defense. Cette dernière usine ne tarde pas, le 24 juin 1995, à être rachetée par la firme BAE Land Systems & Armaments d'Arlington, en Virginie.


M113 au combat.

1° Guerre du Vietnam.

La Guerre du Vietnam est la première opportunité pour l'US Army de développer le nouveau concept d'"infanterie mécanisée", dont les racines remontent à l'infanterie des divisions blindées de la Seconde Guerre mondiale. Cette infanterie mécanisée utilise maintenant le M113 Armored Personnel Carrier (APC). En complément, les unités de cavalerie blindée emploit largement le M113 ACAV, après que celui-ci a remplacé le M114 AFV dans une variété de rôles. Les bataillons blindés sont totalement équipés de M113, s'en servant comme transport d'assaut, ambulance blindée, véhicule du génie, de batterie de mortiers, et comme véhicule de reconnaissance. Chacun de ses bataillons comprend une compagnie QG et trois compagnies de ligne, et rassemble un effectif d'environ 900 hommes. Dix bataillons d'infanterie mécanisées de l'US Army seront déployées au Sud-Vietnam de 1965 à 1972.

Photo ci-dessous: M113 APC de l'ARVN durant la Guerre du Vietnam.


Les premiers M113 qui débarquent en 1962 et qui sont affectés à l'Armée Sud-Vietnamienne ARVN, sont propulsés par un moteur essence Chrysler 75M de 209 chevaux (156 kW). Ils cèdent leur place en 1964 à la version améliorée M113A1, équipée du moteur Diesel General Motor de 215 chevaux (160 kW). Les M113/M113A1 américains conduisent des missions dites Reconnaissance In Force (RIF) ou des opérations Search and Destroy. Ils participent à l'intervention des troupes américaines au Cambodge, le 1er mai 1970. Les M113 de l'ARVN interviennent lors de l'offensive sud-vietnamienne au Laos, en 1971 (Opération Lam Son 719). Tactiquement, les M113 opèrent souvent en coopération avec les chars M48 Patton ou M551 Sheridan.

Photo ci-dessous: M113 ACAV du 11ème Régiment de cavalerie en formation de défense en chevron, Opération Cedar Falls, janvier 1967, Sud-Vietnam. Notez les trois postes de tir (une M2 de 12.7mm, deux M60 de 7.62mm).



2° Conflits récents: Irak, Afghanistan, Balkans, Moyen-Orient (1991-Présent).

Aujourd'hui, on estime à 80000 le nombre de véhicules de la famille M113 et de ses dérivés, dont plus de 6000 demeurent encore en service dans les forces armées américaines, employés dans plus de cinquante pays du monde entier.

Des M113 de divers membres de l'OTAN ont été déployés dans les Balkans, d'abord en novembre 1995 en Bosnie-Herzégovine, puis en avril 1999 au Kosovo. Plusieurs centaines sont toujours présents dans les contingents de l'IFOR/SFOR de nos jours.

Des M113 iraniens, livrés par les Etats-Unis avant la révolution islamique en 1979, ont participé au conflit contre l'Irak en 1980-1988. Ils ont également pris part, au sein de plusieurs forces de la Coalition internationale (Etats-Unis, Canada, Arabie Saoudite, ...), aux opérations Desert Shield et Desert Storm en 1990-1991.

Photo ci-dessous: colonne de M113 APC saoudiens lors de l'opération Desert Storm, Koweit, 1er mars 1991.


Et bien qu'au sein de l'US Army, le M113 est retiré des unités combattantes de première ligne et ne sert plus que dans les unités de soutien, comme poste de commandement, transporteur de mortiers lourds ou véhicules du génie, il est bien sûr présent lors du déclenchement des opérations Enduring Freedom en Afghanistan, à partir d'octobre 2001, et Iraqi Freedom, en mars 2001. Il équipe actuellement la Nouvelle Armée irakienne et l'Armée Nationale Afghane.

Des M113 de Tsahal ont participé régulièrement aux opérations militaires contre les mouvements terroristes palestiniens du Hamas et du Hezbollah, au Sud-Liban jusqu'en 2000, et ces dernières années, dans la Bande de Gaza et les Territoires Occupés.

Photo ci-dessous: un mortier lourd Keshet de 120mm mis en batterie depuis un M113 de Tsahal, Cisjordanie, 17 septembre 2008.



3° Actualité américaine récente.

Aux Etats-Unis, des M113A2 et M113A3 ont été adopté par un certain nombre de département de police, de forces d'intervention SWAT ou d'agences fédérales comme le FBI ou la DEA. Assez récemment, des photos d'un M113 marqué de l'inscription "Midland County Sheriff" ont fait parler de lui, au cours du célèbre raid, mené le 29 mars 2008 à la demande des Texas Child Protective Services (TCPS), d'une équipe SWAT et des Texas Ranger contre le Ranch YFZ abritant une secte fondamentaliste mormone, accusée d'abus sexuels et de viols sur des mineurs d'age de 15 et 16 ans.

Photo ci-dessous: M113 de l'équipe SWAT du Département de Police de Doraville, en Géorgie.



4° Surnoms officiels et officieux du M113.

Tout le long de sa carrière opérationnelle, le M113 n'a pas manqué de surnoms. L'Armée Sud-Vietnamienne ARVN l'appelait Dragon Vert, et les troupes américaines déployées au Vietnam, Track ("La Chenille"), ou simplement ACAV. Quelques fois, les GIs le désigne également sous la désignation officieuse "Gavin", du nom de l'ancien et célèbre commandant de la 82ème Division aéroportée.

Les IDF emploient le M113 dans un certain nombres de versions, chacune héritant d'une désignation différente, allant des modèles de base Bardelas, Nagmash, Nagman, Kasman, à des variantes plus spécialisées dans le combat hurbain, Zelda ou Zelda 2.

L'armée australienne se refère au M113A1 sous le sobriquet Buckets ("Seaux"), et sa version modifiée équipée d'une tourelle et d'un canon de 76mm, Beasts ("Bêtes").

La Bundeswehr lui donne également plusieurs surnoms comme Elefantenschuh ("Patte d'Elephant") ou Panzerunterlegekeil ("Char Forceur" ou "Char Enfonceur").


Versions du M113.

1° Variantes de base.

• M113. Modèle d'origine, propulsé par un moteur essence Chrysler 75M V8 de 209 chevaux (156 kW).

• M113A1. Produit à partir de 1964, avec un moteur Diesel General Electric de 215 chevaux (160 kW), une consommation plus économe en carburant.

• M113A2. Version introduite en 1979, avec diverses améliorations: une transmission plus efficace, des lances-grenades fumigènes installés sur la partie horizontale de la caisse.

• M113A3. Version introduite en 1987, avec d'autres améliorations encore, dont un moteur plus puissant, des réservoirs de carburant externes, un train de roulements et une transmission renforcés.

• M113 Armored Cavalry Assault Vehicle (ACAV). L'ACAV est un concept novateur introduit par l'armée sud-vietnamienne en 1963. L'ARVN utilise alors ses M113 dans les rôles de "Véhicules de Combat d'Infanterie" (IFV) ou de "Char léger". Doctrines d'emploi qui est par la suite adoptée par l'US Army, à partir de 1965. Les M113 ACAV de l'US Army et de l'ARVN sont alors équipés de trois postes de tir défensifs, une mitrailleuse M2 de 12.7mm et deux M60 de 7.62mm, renforcés par des boucliers metallique. Les ACAV opéraient parfois en collaboration avec une variante "mortier" du M113, le M1064 Mortar Carrier.

Photo ci-dessous: M113 ACAV de l'US Army, Sud-Vietnam, 1966.



Dérivés.

• M58 Wolf. M113 générateur d'écran de fumée. Le M58 utilise un générateur de fumée M56 installé à l'arrière du chassis.

Aujourd'hui, l'US Army utilise le M1059A2/A3, une version modifiée du M113A2/A3 équipé d'un générateur M56.

Photo ci-dessous: M1059A2/A3 de la 31st Chemical Company (Army), Fort Irwin, Californie, 19 mars 1997.


• M1064 Mortar Carrier. M113 permettant le transport d'un mortier M30 de 107mm sur un socle rotatif dans le compartiment arrière. L'arme peut tirer à l'intérieur même du véhicule, en ayant démonter le toit, et peut également être démontée pour être remise en batterie à l'extérieur.

Aujourd'hui, l'US Army utilise le M1064A3, un M1064 modernisé équipé d'un mortier M121 de 120mm.

Photo ci-dessous: mortier M121 de 120mm mis en batterie à l'intérieur d'un M113 APC. Les soldats appartiennent au 1er Bataillon, 5ème Régiment de cavalerie, 1ère Brigade de Combat, 1ère Division de cavalerie. FOB Taji, Bagdad, Irak, 25 avril 2009.


• M125 Mortar Carrier. Autre transporteur de mortier basé sur le M106 d'origine. Il est équipé d'un M29 de 81mm, remplacé par un M252 de même calibre en 1984.

• M132 Flamethrower. Variante du M113 équipée d'un lance-flammes. Ce type de véhicules n'est pas utilisé par l'US Army. Véhicules existants mis au standard M132A1.

• MIM-72/M48 Chaparral. Variante du M113 destiné à la défense anti-aérienne, et équipée d'un lanceur quadruple de missiles sol-air AIM-9D Sidewinder ou FIM-92 Stinger.

Photo ci-dessous: MIM-72 équipé de quatre missiles sol-air Sidewinder.


• M163 Vulcan Air Defense System (VADS). Autre variante destinée à la lutte anti-aérienne, équipée d'un canon rotatif 6-tubes General Dynamics M168 Vulcan de 20mm.

Photo ci-dessous: M163 VADS de la 24ème Division d'infanterie, National Training Center (NTC) de Fort Irwin, Californie, 1er novembre 1988.


• M577. Variante "Poste de commandement mobile", avec le toit du compartiment arrière surélevé. Le véhicule transporte des radios et un générateur supplémentaires. Récemment, une variante est également désignée M1068 Standard Integrated Command Post System Carrier (SICPSC), et équipée du nouveau système automatisée de commandement et de contrôle de l'US Army.

Photo ci-dessous: M577 en maintenance. Le véhicule appartient à la Batterie B, 2ème Bataillon, 20ème Régiment d'artillerie de campagne, 4ème Division d'infanterie. FOB Remagen, Tikrit, Irak, 11 mai 2006.


• M579. Véhicule d'entretien et de dépannage inspiré du M113A2, et équipé d'une grue. Ce véhicule n'est pas en service au sein de l'US Army.

Photo ci-dessous: M579 lithuanien, 2006.


• M806. Véhicule de réparation et de dépannage équipée d'un treuil montée dans le compartiment arrière et de deux système d'arrimage fixé sur la paroi verticale arrière.

• M901 Improved TOW Vehicle (ITV). M113 APC équipé d'un lanceur double de missiles antichars M220 TOW.

Photo ci-dessous: M901 ITV Latrun-2 de Tsahal, Musée Yad la-Shiryon, Israel, 2005.


• M113 Clones. Le Pakistan produit une variante du M113A2, sous la désignation de Talha, et construit par la firme Heavy Industries Taxila (HIT) de Taxila, dans la province du Punjab. L'armée de terre pakistanaise alligne en 2010 environ 2000 Talha. Ce véhicule est équipé d'une mitrailleuse de 12.7mm comme armement principal.

La Turquie produit de son côté l'ACV-300, inspiré du chassis du XM765 AIFV. Ce véhicule équipe non seulement l'armée de terre turque (2249 exemplaires), mais également d'autres pays comme les Emirats Arabes Unis (136), la Malaisie (211) et les Philippines (6).


Inventaires et opérateurs du M113.

• Afghanistan. L'Armée nationale et les forces de sécurité afghanes utilisent 63 M113.

• Albanie. 130.

• Allemagne. 4000.

• Arabie Saoudite. Armée de terre et Garde Nationale: 3000.

• Argentine. 580.

• Australie. Armée de terre: 700.

Photo ci-dessous: M113 australien du 3rd/4th Cavalry Regiment, faisant partie du contingent des troupes des Nations-Unies au Timor Oriental. 17 mai 2002. Remarquez les deux tourelles équipées de mitrailleuses Browning M2 de 12.7mm et Springfield M1919 (cal .30).


• Bahrein. 110.

• Bangladesh. 10.

• Belgique. Armée de terre: 500.

• Bénin. 16 (cédés par la Belgique).

• Bolivie. Armée de terre: 50.

• Bosnie-Herzégovine. 80.

• Brésil. Armée de terre: 584. Corps de Marines: 29.

Photo ci-dessous: M113 de l'armée de terre brésilienne.


• Canada. Armée de terre: 289 M113A3/MTVL modernisés pour rester en service actif jusqu'en 2020. 1143 exemplaires achetés entre 1965 et la fin des années nonantes, la majorité étant reclassés dans les surplus.

• Chili. Armée de terre: 427.

• Chypre. 8.

• Colombie. 120.

• Congo (République Démocratique du). 12.

• Corée du Sud. Armée de terre: 400 M113 redésignés K200.

Photo ci-dessous: K200 APC de l'armée de terre sud-coréenne, Séoul, 20 octobre 2007.


• Danemark. 632 PMV. Pour Pansret MandskabsVogn, traduction littérale de Transport de Troupes Blindé (APC).

• Egypte. 2950.

• Espagne. 860 (remplacement prévu par le Pizzaro IFV).

• Etats-Unis. 6000. Le M113 est égalament utilisés par la NASA pour le transport ou l'évacuation des astronautes, ainsi que par les équipes SWAT, divers départements de police (Phoenix, Los Angeles, Dallas, ...) et agences fédérales (FBI, DEA, ATF, FEMA, ...)

• Ethiopie. 110.

• Grèce. 2500+ (1900 M113A1/A2, 250+ Transport Mortier, 300 M901A1/A2 ITV, 70 M577A2, 50 M113A1 "Ambulance").

• Irak. Nouvelle armée irakienne: 283. Plus une commande récente de 440 M113A2 provenant des surplus de l'US Army. Il est probable que l'Irak acroisse dans l'avenir le nombre total de ses M113 jusqu'à 1026 unités.

• Iran. Armée de terre: 200 (livrés avant la révolution islamique de 1979).

• Israel. Forces de Défense Israéliennes (IDF): 6131.

• Italie. 3000+ M113/M113A1/M106 (progressivement remplacés par le Dardo IFV et le Lince VTML).

• Jordanie. 1300.

• Koweit. 80.

• Liban. 1100+.

Photo ci-dessous: M113 APC de l'Armée libanaise, Beirout, 9 mai 2008.


• Lithuanie. 361 M113 cédés par l'Allemagne entre 2000 et 2006. Forces terrestres: 210 unités (en 2008).

Photo ci-dessous: M113 lithuaniens lors d'une parade militaire, Kaunas, 16 mai 2009.


• Macédoine (République de). 30.

• Maroc. 383.

• Nouvelle-Zélande. Armée de terre: 120 (remplacement par le NZLAV Armoured Fighting Vehicle).

• Norvège. Armée de terre: 900.

• Pakistan. 1600+.

• Pays-Bas. Armée de Terre Royale et Maréchaussée Royale: 2000+ YPR-765 équipés d'une tourelle avec canon KBA-B02 de 25mm.

• Pérou. 130.

• Philippines. Armée de terre: 100+.

• Pologne. Forces terrestres: 35 (variantes "Poste de Commandement" et "Evacuation Médicale").

• Portugal. M113A3 m/76 APC.

• Salvador (El). 20.

• Singapour. Armée de terre: 1200 (remplacement prévu par le Bionix AFV).

• Suisse. 400.

• Taiwan. 675.

• Thailande. 385.

• Tunisie. 120.

• Turquie. 3000+ (remplacés progressivement par l'AVC-300).

• Uruguay. 24.

• Vietnam. 750 (capturés à l'ARVN et aux USA entre 1965 et 1975).


Futur remplacement des M113 de l'US Army.

L'US Army a l'intention, grâce au programme de développement Ground Combat Vehicle (GCV), de remplacer tous ses M113 encore en service, à la date butoire 2018, par le GVC Infantry Fighting Vehicle.

Ci-dessous: représentation artistique du GCV IFV qui est censé remplacer les M113, les M2/M3 et les Stryker de l'US Army.



Spécifications techniques.

• Type de véhicule: Blindé de transport de troupes.

• Equipage: 2 membres (un commandant, un chauffeur) + 11 fantassins.

• Masses: maximale: 12.3 tonnes métriques.

• Dimensions: Longueur: 4.86m, largeur: 2.69m, hauteur: 2.5m.

• Armement principal: Une mitrailleuse Browning M2 de 12.7mm.

• Armement secondaire: Variable suivant la version du M113. [M113 ACAV] Deux mitrailleuses M60 de 7.62mm (Guerre du Vietnam). [M113A3 APC] Deux mitrailleuses M249 Minimi de 5.56mm (Irak, Afghanistan).

• Propulsion: [M113A3] Un moteur diésel Detroit 6V53T 6 cylindres, de 275 chevaux (205 kW).

• Suspension 5 barres de torsion.

• Performances: Vitesse maximale: 42 mph (67.6km/h) Rayon d'action opérationnel: 300 miles (480km).

Photo ci-dessous: M113A3 du 1er Bataillon, 4ème Régiment de cavalerie, 1ère Division d'infanterie, Opération Baton Rouge, Samarra, Irak, 1er octobre 2004.



Article modifié le 6 septembre 2012.


Sources principales:
M113 Armored Personnel Carrier (Wikipedia.org)

Véhicule utilitaire M998 Humvee

Le M998 High Mobility Multipurpose Wheeled Vehicle (HMMWV), plus familièrement connu sous le sobriquet "Humvee", est un véhicule 4x4 utilitaire créé par la firme AM General. Il a largement remplacé tous les modèles antérieurs de Jeep ou de véhicules SUV, comme le M151 1/4-short-ton (230kg) MUTT, le M561 "Gama Goat" et ses versions d'évacuation médicale M718A1 et M792, le CUCV, et autres camions légers. Conçu à l'origine pour l'armée américaine, il équipe actuellement un grand nombre de pays ou d'organisations dans le monde entier. La série des "Hummer", destinée aux marchés civils, est également inspirée du HMMWV.



Caractéristiques générales.

Le Humvee utilise des doubles suspensions indépendantes pour l'utilisation en terrain accidenté, de disques de freins sur ses quatre roues et de barres de torsion. Il est capable de franchir des cours d'eau de 76cm de profondeur, et même 1.5m équipé d'un "kit de franchissement en eau profonde". Les équipements optionnels incluent un treuil de remorquage d'une capacité de charge maximale de 6,000 lbs (2,700kg), ainsi que de système de protection et du blindage supplémentaires. Il existe dix-sept versions principales militaires du Humvee, et son usage est pratiquement universel: il sert de véhicule de transport de ravitaillement, de fret ou de troupes, d'ambulance, de plate-forme de tir pour missiles sol-air Raytheon AIM-120 ou FIM-192 Stinger, de missiles antichars BGM-71 TOW, et dans bien d'autres rôles encore...

Photo ci-dessous: Humvee équipée d'un lance-missiles TOW, 31 mai 2005.


En tirant des enseignements de la guerilla urbaine en Irak, le programme Common Remotely Operated Weapon Station (CROWS) (1) est un système de tir commandé à distance et pouvant être monté sur affut sur le toit du véhicule, le tireur restant à l'abri à l'intérieur du Humvee, qui est également équipé d'un système de protection contre les mines ou des IED (bombes artisanales), de plaques de blindage supplémentaires efficaces contre les tirs d'armes automatiques ennemies. Ce système, développé pour les versions M1114, M1116 et M1117 Armored Security Vehicle (ASV), comprend un certain nombre de combinaisons possibles: lance-grenade Mk19, mitrailleuse M2 de 12.7mm et M240 de 7.62mm, ou bien de poste de tir pour armes légères M249 de 5.56mm. En remplaçant les M1114, M1116 et variantes blindées antérieures par un nouveau modèle unique, l'US Army espère ainsi réduire les coûts de production et de maintenance.

Photo ci-dessous: convoi de véhicules utilitaires RG-33 équipés de systèmes CROWS et de blindage additionnel. Joint Special Operations Task Force- Arabian Peninsula, Bagdad, Irak, 15 juillet 2008.



(1) Crows: en français "Corbeaux".


Historique du développement.

Dans les années septantes, l'US Army conclut que les véhicules civils "militarisés" ne répondent pas à leurs exigences. En 1977, la société Lamborghini développe le modèle Cheetah dans le but de répondre aux spécifications du cahier des charges de l'armée américaine. Au cours du premier semestre 1979, l'US Army émet les spécifications finales pour un High Mobility Multipurpose Wheeled Vehicle (HMMWV). En juillet de cette même année, une filiale d'American Motors Corporation, AM General, entame les travaux de conception préliminaires, et moins d'un an plus tard, le premier prototype M998 est testé.

En juin 1981, l'US Army accorde à AM General un contrat pour le développement de plusieurs prototypes qui seront soumis à une série d'évaluations. Plus tard, la firme remporte le contrat pour la production de 55,000 HMMWV devant être livrés à partir de 1985.


Humvee au combat.

Les Humvee sont engagés pour la première fois au combat pendant l'opération Juste Cause, l'intervention américaine au Panama en 1989. Le véhicule devient l'épine dorsale des forces américaines dans le monde entier. Il participe massivement aux opérations Desert Shield ("Bouclier du Désert") et Desert Storm ("Tempête du Désert"), la libération du Koweit en février 1991.

Durant les opérations des Nations Unies en Somalie (UNOSOM I et UNOSOM II), en 1992 et 1993, des Humvee américains, pakistanais et saoudiens sont déployés en Somalie, et plusieurs d'entre-eux participent à la "Bataille de Mogadishio", les 3 et 4 octobre 1993 (2). Le HMMWV est également présent dans les Balkans, en Bosnie-Herzégovine en novembre 1995, puis lors de l'intervention de l'OTAN au Kosovo, en juin 1999.

Photo ci-dessous: Humvee saoudien (opération UNOSOM II) à Mogadishio, en Somalie, 19 décembre 1993.


Plus de 10000 Humvee sont déployés en Irak pendant l'opération Iraqi Freedom, en mars 2003, ainsi qu'en Afghanistan, dans le cadre de l'opération Enduring Freedom ("Liberté Immuable").

Photos ci-dessous: 1° M1114 Humvee du Combat Logistics Battalion 5, Irak, 8 mai 2007. 2° Humvee de l'US Army immobilisé dans le sud de l'Afghanistan, 20 décembre 2004.




(2) Battle of Mogadishu (1993) (Wikipedia.org)


Critiques, vulnérabilités et modifications du Humvee.

Le HMMWV montre une vulnérabilité aux armes légères (AK-47) et armes antichars (RPG-7) dès l'intervention américaine en Somalie, en 1993, pendant l'opération Restore Hope. Pour sa défense, le véhicule a été conçu à l'origine sans une protection contre de telles armes. Malgré cette vulnérabilité, les pertes de Humvee en opération de combat, comme par exemple pendant l'opération Desert Storm, en 1991, restent faibles.

Les Humvee et leur équipages subissent cependant des pertes plus importantes pendant la Bataille de Mogadishio. Avec l'augmentation des guerres dites "asymétriques" et des conflits de faible intensité, le HMMWV est de plus en plus utilisé dans des missions de combat urbain pour lesquelles il n'a pas été développé à l'origine. Bien que le nombre de variantes disponibles prouve une grande capacité d'adaptation de ce véhicule, il n'a jamais été conçu pour servir de transport blindé.

Après Restore Hope, les militaires américains reconnaissent le besoin d'une protection supplémentaire. AM General développe alors une nouvelle version, le M1114, un HMMWV suffisamment blindé pour résister aux tirs d'armes légères de type AK-47.

Le M1114 entre en production limitée à partir de 1996. Il est d'abord employé au Kosovo en 1999, puis en Afghanistan (2001) et en Irak (2003). Sa conception est supérieure au modèle de base M998, il est équipé d'un moteur plus puissant ainsi que d'un système de suspension renforcé, d'un habitacle passager totalement blindé et d'un vitrage résistant aux balles d'AK-47. En raison des opérations de guérilla urbaine en Irak, AM General s'est concentré sur la production de ce modèle.

Photo ci-dessous: Des Marines du Combat Logistics Company 115 du Regimental Combat Team 5 participent à une Humvee Push Competition avec un M1114 à Camp Fallujah, Irak, 2006.


Sur le M998 de base, AM General conçoit et installe le kit Up-Armor, système comprenant des portes blindées avec vitrage résistant aux balles d'AK-47, des plaques de blindages sur les côtés et à l'arrière, plus résistants aux tirs de roquettes de type RPG et aux engins explosifs improvisés (IED).

Bien que ces modifications permettent d'augmenter sensiblement le niveau de protection et la survivabilité du véhicule, les Up-Armor n'ont pas été distribué en grand nombre aux forces américaines en Irak. En conséquence, les fantassins et les Marines conçoivent et montent eux-mêmes des moyens de protection improvisés de fortune, appellés Hillbilly Armor ("Blindage Montagnard") ou Farmer Armor ("Blindage de Paysans") afin d'augmenter la capacité de résistance aux tirs ennemis.

Photo ci-dessous: HMMWV de l'US Army détruit dans un attentat à la voiture piégée, Bagdad, Irak, 8 mai 2006.


En décembre 2004, le Secrétaire de la Défense Donald Rumsfeld est sévèrement critiqué et désavoué par les soldats américains et leur famille pour son incapacité à fournir les meilleurs moyens de protection adéquate sur les Humvee en Irak. Rumsfeld réplique en indiquant que le rythme de production des kits de protection Up-Armor a été accéléré.

Des systèmes de protection encore plus adaptés sont également produits. Cependant, bien qu'ils se soient montrés efficaces contre tous les types d'attaque de la guérilla en Irak, ils ont entrainé un surpoids de 800kg à 1,000kg, entraînant les mêmes inconvénients que les protections improvisés qu'ils remplacent. Toutes les modifications et la production de ces kits standardisés ont également eu pour effet d'augmenter le coût de production d'un HMMWV de 32,000 dollars en 2001, à 225,000 dollars en 2006.

Les Armor Kits développés incluent l'Armor Survivability Kit (ASK), les Frag Kit 5 et Frag Kit 6, conçu par l'US Army Research Laboratory pour résister en particulier aux engins explosifs improvisé, ou IED. Ces modifications aboutissent à l'élaboration de la version M1151. L'ASK est testé pour la première fois en situation réelle de combat à Bagdad, en octobre 2003, ce système entraînant un accroissement de la masse du Humvee de 450kg.

l'Armor Holdings, conçu à partir de 2007 par la firme BAE System Lands de Jacksonville, en Floride, entraîne quant à lui un surpoids de 340kg. Le Marine Armor Kit (MAK) est installé à partir de janvier 2005 sur les véhicules de l'USMC, et offre une protection supplémentaire au M1114 déjà modifié en ce sens.

Le kit Frag 6 est actuellement encore en phase d'expérimentation. Ce système accroit sensiblement le niveau de protection, cependant son coût de production et de maintenance est très onéreux, et les modifications apportées entraîne un surpoids de 450kg, la largeur du véhicule étant agrandie de 61cm. De plus, l'ouverture et la fermeture des portes nécessitent parfois le recours à un dispositif d'assistance mécanique.

Photo ci-dessous: Kit Frag 6 installé sur un Humvee de l'US Air Force, Asie du Sud-Ouest, 28 avril 2010.



Solutions alternatives au Humvee.

Des pays en Europe ou en Afrique, qui avaient auparavant acquis des Humvee, ont commencé récemment à employer un certain nombre de véhicules utilitaires légèrement blindés, et mieux adaptés, plusieurs de ces modèles étant construit aux Etats-Unis par la firme Cadillac Gage, en tant que véhicules de substitution dans les opérations de guerilla urbaine ou de conflits de basse intensité. C'est par exemple le cas du M1117 Armored Security Vehicle et de sa variante M1200 Armored Knight FiST-V. En plus d'être utilisé par l'United States Military Police Corps aux Etats-Unis, le M1117 a été acheté par l'Irak, l'Afghanistan, la Bulgarie, la Roumanie et la Colombie.

Photo ci-dessous: le M1117, futur et probable véhicule de substitution des Humvee dans les opérations de maintien de l'ordre et de guerilla urbaine.


En 2007, en raison des pertes importantes enregistrées par les véhicules légers face aux attaques et embuscades de la guerilla, l'US Marine Corps a annoncé son intention de remplacer tous ses HMMWV servant en Irak par des Mine Resistant Ambush Protected Cougar (MRAP Cougar), beaucoup mieux adaptés et résistants à ce type d'opérations. L'US Army, de son côté, s'est prononcée en faveur d'un véhicule similaire, le Medium Mine Protected Vehicle (MMPV).

Photo ci-dessous: 1° MRAP Cougar testé aux explosifs.


D'autres solutions alternatives ont été conçu, comme l'International MaxxPro, développé par les Etats-Unis en coopération avec Israel, ou encore les RG-31 Nyala et RG-33 développés conjointement par les Etats-Unis et l'Afrique du Sud (BAE Lands Systems South Africa).

Photos ci-dessous: 1° International MaxxPro, 17 mars 2009. 2° RG-33L destiné à l'US Marine Corps et à l'US Army.





Production à l'exportation, copies étrangères.

Divers pays ont copié la jeep Humvee, comme par exemple la Russie avec le GAZ 2975 Tigr militaire et le GAZ 2330 Tigr civil. Ou bien encore le Japon, avec la Toyota Mega Cruiser destinée au marché civil, et sa version militaire Koukidousha.

Photos ci-dessous: 1° GAZ 2975 Tigr lors d'une parade à Moscou, 5 mai 2008. 2° Toyota Koukidousha destinée aux Forces d'Auto-Défense japonaises, 30 octobre 2005.




Le Vénézuela s'est lancé dans la production militaire du Cenareca Tiuna UR-53AR50. Ainsi que l'Inde, avec le Light Specialist Vehicle réalisé par Tata Motors pour les forces armées indiennes.

Aux Etats-Unis, le HMMWV est également produit en série sur le marché civil sous la désignation de Hummer. La Chine a également copié la version militaire M998 de base pour le compte de l'Armée populaire et la police chinoise, le Eastwind EQ-2050.

Photos ci-dessous: 1° De gauche à droite, Hummer H1, H3 et H2 employés sur le marché civil aux Etats-Unis. 2° Eastwing EQ-2050 de la police militaire de l'armée populaire chinoise, Pékin, août 2007.




Un grand nombre de pays achètent ou fabriquent sous licence des Humvee:
  • Afghanistan. M1152 et M1151 destinés à l'armée nationale afghane (ANA). Seconde commande passée en 2010 et 2011, portant sur 3,334 exemplaires pour équiper les forces de police, la Garde Nationale afghane et divers autres commandements militaires.
  • Albanie.. 20 exemplaires.
  • Algérie. 400+ exemplaires.
  • Allemagne. Exemplaires construits sous license par la firme suisse MOWAG Eagle.

    Photo ci-dessous: Humvee de la Bundeswehr. 27 septembre 2009.


  • Arabie Saoudite. 15000+ exemplaires fournis par les Etats-Unis, grâce au Programme d'Assistance Militaire, ou Foreign Military Sales program (FMS).
  • Argentine. EA [Armée de Terre]: 34 exemplaires. FAA [Forces aériennes]: 6 exemplaires. Gendarmerie: 2 exemplaires. Et IMARA: 140 exemplaires.
  • Barhein. Exemplaires cédés grâce au Foreign Military Sales program (FMS).
  • Bolivie. Une cinquantaine d'exemplaires utilisés par les forces de police et militaires dans la lutte anti-drogues.
  • Bosnie-et-Herzégovine. 27 exemplaires utilisés en Irak dans des missions de déminage.
  • Botswana.40 M1044, M1043, M998 et M997.
  • Bulgarie. 52 exemplaires. 50 reconvertis en M1114, et les deux derniers en M997 Ambulance
  • Canada. Petits nombre de M1113 et M1117 destinés aux forces spéciales JTF2 et CSOR en Afghanistan.
  • Chine (République Populaire de). Construction sous license du Eastwind EQ2050. Exemplaires destinés à l'Armée de Terre, aux services de police et de pompiers.
  • Chili. Armée de Terre: 250+ véhicules. Marines: 45+ vehicules.
  • Colombie. Armée de Terre: 400+ exemplaires. Marine: 20+ exemplaires.
  • Corée du Sud.
  • Croatie. 85 exemplaires utilisés en Afghanistan au sein du contingent IFOR de l'OTAN.
  • Danemark. 100+ exemplaires, dont 30 équipés de lance-missiles antichars TOW.
  • Djibouti. Véhicules cédés grâce au Programme d'Assistance Militaire, ou Foreign Military Sales program (FMS).
  • République Dominicaine. 12 exemplaires
  • Egypte. 3980+ exemplaires.
  • Equateur. 130 exemplaires destinés à l'Armée de Terre équatorienne.
  • Emirats Arabes Unis.
  • Espagne. 150+ exemplaires (URO VAMTAC) utilisés par l'infanterie de marine, et 20 par les forces de police au Pays-Basque espagnol (Berrozi Berezi Taldea, BBT). Certains véhicules déployés dans la province d'Herat en Afghanistan, en 2005.

    Photo ci-dessous: URO VAMTAC espagnol. 29 octobre 2006.


  • Etat Islamique ou Islamic State (ISIS). 2,300 exemplaires capturés à l'Armée de Terre irakienne en 2014 et 2015.
  • Etats-Unis d'Amérique. US Army: 262,000 exemplaires. US Marine Corps: 44,000 exemplaires.

    Photo ci-dessous: Des Humvee de l'US Marine Corps déployés dans les rues de Manille, aux Philippines, après le passage de l'Ouragan Ketsana, distribuent l'aide humanitaire aux sinistrés. 5 octobre 2009.


  • Géorgie. 110+ exemplaires. 8 d'entre-eux capturés par l'Armée russe durant le conflit Russie-Géorgie de 2008en Ossétie du Sud.
  • Grèce. 600+ exemplaires construit sous licence par Elliniki Viomihania Ohimaton (ELVO). Dont 500+ M1114GR pouvant être équipés d'un lance-missile antichar russe 9M133 Kornet.

    Photo ci-dessous: M1114GR Humvee grec. 28 août 2007.


  • Hongrie 27 exemplaires utilisés en Afghanistan.
  • Inde. Construction sous license du Light Specialist Vehicle par les industries Tata Motors.
  • Irak. 15000+ exemplaires utilisés par les Forces de Sécurités irakiennes et les Peshmerga du Kurdistan à partir de 2007.

    Photo ci-dessous: Humvee irakiens, Camp Echo, Najaf, 4 décembre 2008.


  • Israel. 2000+ exemplaires livrés en kits, et assemblés par Automotive Industries, Ltd.
  • Kazakhstan.
  • Jordanie. 130+ exemplaires.
  • Kenya. Plusieurs véhicules Humvee utilisés par les Forces de Sécurité.
  • Kossovo. 50+ exemplaires.
  • Koweit. Véhicules cédés grâce au Foreign Military Sales program (FMS).
  • Lettonie. 60+ exemplaires.
  • Liban. 1300+ Exemplaires. 756 modifiés localement pour pouvoir être équipés de lance-missiles antichars TOW.
  • Lituanie. 200 exemplaires cédés par l'US Army.
  • Luxembourg (Grand Duché de). 43 exemplaires.
  • République de Macédoine. 56 exemplaires.
  • Maroc. 3,500+ exemplaires.
  • Mexique.3,000 exemplaires cédés grâce au Foreign Military Sales program (FMS).
  • République de Moldavie. 49 exemplaires.
  • Monaco. 6 exemplaires utilisés par la Compagnie des Carabiniers du Prince.
  • Mongolie. 30 exemplaires.
  • Monténégro.
  • Nouvelle-Zélande. Petit nombre de M1114 utilisés en Afghanistan.
  • Norvège. 6 véhicules utilisés par la Force Aérienne norvégienne.
  • Oman. Exemplaires cédés grâce au Foreign Military Sales program (FMS).
  • Ouganda. 50 exemplaires.
  • Panama. 7 exemplaires.
  • Pérou. 34 exemplaires. 12 M1151A1 déployés en Haiti au sein du contingent des forces de la Paix des Nations Unies. Contrat d'achat éventuel portant sur 100 autres exemplaires.
  • Philippines. 300 exemplaires.
  • Pologne. 222 exemplaires. Les différentes variantes sont désignées comme suivant: Tumak-2/M1043A2, Tumak-3/M1025A2, Tumak-4/M1097A2, Tumak-5/M1045A2, et Tumak-6/M1097A2.
  • Portugal. 37 exemplaires.
  • Roumanie. 122 exemplaires.
  • Russie. GAZ 2975 Tigr militaire et le GAZ 2330 Tigr civil. 8 M-1114 géorgiens capturés en Ossétie du Sud en 2008.
  • Salvador (El). 20 exemplaires.
  • Serbie. 120 Humvee blindés livrés à partir de 2009, dont 50 exemplaires utilisés par les unités contre-terroristes (PTJ).
  • Slovénie. 54 exemplaires.

    Photo ci-dessous: HMMWV slovène. 4 octobre 2007.


  • Soudan. Véhicules cédés grâce au Foreign Military Sales program (FMS).
  • Suisse. Construction sous license par la firme MOWAG Eagle pour le compte des forces armées suisses et allemandes.
  • Taiwan.
  • Tchad. Véhicules cédés grâce au Foreign Military Sales program (FMS)
  • République Tchèque. Humvee employés par le 601ème Groupe des Forces Spéciales tchèques en Afghanistan et en Irak.

    Photo ci-dessous: maintenance d'un Humvee de l'armée tchèque en Afghanistan.


  • Thailande.
  • Tunisie.
  • Turquie. Construction sous licence par MKEK.
  • Ukraine. 110 exemplaires offerts par les Etats-Unis au bataillon des force de paix polonais-ukrainien (UKRPOLBAT) et à la 95ème Brigade Aéromobile.

    Photo ci-dessous: M1114 ukrainien lors de la Cérémonie du Jour de l'Indépendance, Kiev, 24 août 2008.


  • Vénézuela. Construction sous license du Cenareca Tiuna UR-53AR50 (M1097A1).
  • Yemen. 13 exemplaires.
  • Zimbabwe. EQ2050 fabriqués en Chine.


Tableau récapitulatif des principales variantes du Humvee produites en série.


1° Versions majeures HMMWV A0/A1/A2.
  • M56 Coyote Smoke Generator Carrier.
  • M707 HMMWV.
  • M966 HMMWV TOW Armored.
  • M996 Mini-Ambulance, Armored.
  • M997 Maxi-Ambulance, Armored.
  • M998 Cargo/Troop.
  • M998 HMMWV Avenger.
  • M1025 Armament Carrier, Armored.
  • M1026 Armament Carrier, Armored W/W.
  • M1035 Soft-Top Ambulance.
  • M1036 TOW Armored W/W.
  • M1037 S-250 Shelter Carrier.
  • M1038 Cargo/Troop Carrier W/W.
  • M1042 S-250 Shelter Carrier W/W.
  • M1043 Armament Carrier, Up-Armored.
  • M1044 Armament Carrier, Up-Armored W/W.
  • M1045 TOW Up-Armored Armor.
  • M1046 TOW Up-Armored Armor W/W.
  • M1069 Tractor for M119 105mm.
  • M1097 Heavy Humvee Variant (HHV).
  • M1097 Heavy HMMWV Avenger.
  • M1109 Up-Armored Armament Carrier.
  • Scorpion Véhicules avec châssis renforcé, équipé du mortier lourd automatique 2B9 Vasilek de 82 mm.

Photo ci-dessous: 1° Humvee "polaire" équipés de chenillettes, Mountain Warfare Training Center, Bridgeport, Californie, mars 1997. 2° HMMWV équipé de missiles sol-air Raytheon CTAM-120C. 3° M997 Ambulance.







2° Versions améliorées M1113 Expanded Capacity Vehicle (ECV).

Ces variantes sont développés à partir du châssis M1113.
  • M1113 Variante principale, également destinée aux forces spéciales et aéroportées.
  • M1114 Armament Carrier.
  • M1115 TOW Carrier.
  • M1116 Variante destinée à l'US Air Force.
  • M1121 TOW Carrier.
  • M1145 US Air Force FAC.
  • M1151 Up-Armored Capable HMMWV.
  • M1152 Up-Armored Capable HMMWV.
  • M1165 Up-Armored HMMWV.
  • M1167 Up-Armored TOW Carrier.


Spécifications techniques.

  • Type de véhicule. [M998/M1114] Véhicule utilitaire léger.
  • Equipage. 2-4 quatre personnes embarquées.
  • Masses. Maximale: entre 2340kg et 2680kg.
  • Armement. Diverses combinaisons suivant la version (cf "Tableau récapitulatif" ci-dessus).
  • Propulsion. Un moteur Diésel 8 Cylindres, 6.2 Litres [M998]. Ou bien un V8 Turbo 6.5 litres de 190 chevaux (142 kW).
  • Transmission. 4 vitesses automatiques.
  • Suspension. Indépendante 4x4.
  • Dimensions. Longueur: 4.6m. Largeur: 2.1m. Hauteur: 1.4m.
  • Performances. Vitesse maximale: 65 mph (105km/h). 55 mph (88km/h) à masse maximale. Capacité du réservoir: 25 Gallons US (95 litres).

Photo ci-dessous: Humvee procédant au tir d'un AGM-114 Hellfire. 1er décembre 2006.



Article modifié le 2 octobre 2016.

Sources principales:
Humvee (Wikipedia.org)